Accueil du site > 5. Prendre le temps > ... de Prier autrement !

       ... de Prier autrement !

Dans la fatigue extrême

Se sentir très fatigué, que c’est difficile à vivre !
* Chaque heure, quel que soit son contenu, devient lourde et grise. Corps et cœur respirent mal, et les plus petites choses se changent en problèmes.
* L’épuisement est rarement « compris » de l’entourage. On se tait. On est seul.
* Il faut « se traîner soi-même », avec un sentiment amer d’inutilité, et parfois de culpabilité, pour ce qu’on impose aux autres.

De quelle manière ne pas prier ?
Je Te prie en « dépassant » ma fatigue. « Malgré » cette fatigue ...
Comment un Dieu Père pourrait-il souhaiter ce volontarisme, qui me fait nier mon réel ?

Je « T’offre ma fatigue ».
Triste cadeau pour Lui, quand on y pense ...

Prier avec un « Me voici »
* Le réalisme est là, et seulement là. Tourner doucement ma personne tout entière vers Celui qui m’attend comme je suis.
* M’offrir, en offertoire d’alliance, sans me forcer à trouver des mots. Oui, me voici (sens : vois-moi ici, dans cet état où je suis).

Et me voici avec ...
En communion avec tous les fatigués de la terre. Sur nous tous, il y a ton regard infiniment bon et encourageant :

Me voici devant Toi comme une terre assoiffée (psaume 142)
Le Seigneur est ma force ! (psaume 27)

Alors, je veux bien dire oui à ma réalité d’aujourd’hui.
Puisque, avec Toi, jamais je ne suis seul.

*****

Sœur Marie Claire BERTHELIN [sœur de la Retraite d’Angers] ne m’en voudra pas de lui avoir emprunté cette prière parue dans la revue Vie Chrétienne de novembre 2008.
Elle m’a été souvent d’un grand secours, elle pourra sans doute en aider d’autres.

Béatrice Brocard, sscj




Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0