Accueil du site > A l’écoute ... > Commémoration !

A l'écoute ...

       Commémoration !


En ce mois de novembre, nous commémorons les saints du ciel qui entraînent dans leur ronde nos chers défunts. C’est aussi l’occasion de célébrer une fête qui nous est chère : l’anniversaire de la mort d’Angélique le Sourd, le 16 novembre 1835.



Belle opportunité pour nous rappeler une des marques principales de l’expérience spirituelle qu’Angélique nous a laissée en héritage : l’humilité. Mais qu’est-ce que l’humilité ? On connaît la fausse humilité qui est de l’orgueil déguisé, ou encore la pseudo- humilité qui arrange bien nos timidités ou même parfois nos paresses d’engagement ou nos lâchetés de participation, au quotidien.
La véritable humilité est de reconnaître que ce que nous avons et ce que nous sommes nous vient d’un Autre, et que ces dons sont destinés pour le bien de tous. Or, découvrir que la source n’est pas en nous-mêmes, que l’horizon est au-delà de nous-mêmes, donne une énergie incroyable.
Le Père Jean, aumônier de la Maison-Mère, reprenait ces jours derniers la belle image des deux attelages de Saint Jean Chrysostome. Imagine deux chars dans une course au milieu de l’arène. Attelle au premier char la vertu et l’orgueil. Attelle au deuxième le péché et l’humilité. Regarde-les prendre la course. Tu verras l’attelage du péché devancer celui de la vertu, non pas à cause de sa propre puissance de péché, mais grâce à la force de l’humilité qui l’accompagne. Laissant, loin derrière, la vertu alourdie par le poids de l’orgueil.
L’humilité donne des ailes. Elle ne se préoccupe pas d’elle-même mais court se mettre au service des autres. En douceur, sans peser, sans s’imposer. Elle sait communiquer son élan avec enthousiasme et donne le pied léger pour aller soulager ceux et celles qui portent le poids du jour. Puis repartir sans s’appesantir, ni laisser de traces superflue, comme Angélique…
Il y a des saintes devant lesquelles nous sentons immédiatement la distance qui nous sépare d’elles. D’autres qui nous inspirent la proximité tout de suite. Angélique est de cette deuxième catégorie. Elle n’a guère besoin d’un passage par les fêtes du calendrier pour nous être si familière tout en étant un modèle et un guide sûr vers le Coeur de Jésus. L’humilité a donné des ailes à Angélique. Qu’Angélique nous accorde, de la part du Christ, cette grâce de l’humilité qui nous fera courir tout droit vers son Coeur Ouvert !



Sr Anne Chapell - Angelica Novembre 2016



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0