Accueil du site > 9. Archives > Bicentenaire au Cameroun

       Bicentenaire au Cameroun


200 ans d’existence, 60 ans de présence au Cameroun, c’est l’occasion de nous émerveiller devant ce que l’Esprit est capable de réaliser dans des cœurs simples. Rien n’est impossible à Dieu !



Mgr Yves Plumey, dépeignant l’immense besoin spirituel de son vicariat au Nord Cameroun est venu demander des sœurs pour l’évangélisation. Le Père Loïc Mégret, lors de la célébration d’envoi à St Jacut-les-Pins en 1956 disait à la première équipe :
« Vous êtes des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, vous ne serez donc parfaites missionnaires qu’en étant parfaites SSCJ. A Fignolé, vous apporterez votre dévouement, mais vous nous apporterez surtout une présence mariale, vous seules pouvez le faire ».
L’avenir est ouvert !


Sr Marie-Françoise NAEL, supérieure régionale

*****

« Providentiel ou simple coïncidence ? »

Tel est le titre que l’on donnerait à l’événement d’aujourd’hui ... Les Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus ont célébré le bicentenaire de leur Congrégation en la Paroisse Saint Pierre de Garoua au Cameroun ce samedi 23 Avril 2016.


Pourquoi Garoua et pourquoi la Paroisse Saint Pierre ? Dans son mot de bienvenue, la régionale des sœurs a tenu à expliquer que les sœurs sont arrivées au Cameroun sur l’invitation de Mgr Yves Plumey OMI, pionnier et père de la mission au Grand Nord de ce pays. C’est donc plus qu’une manière de témoigner de leur gratitude que de confirmer leur collaboration dans la mission que la Paroisse Saint Pierre, desservie par les Oblats, a été choisie pour accueillir la-dite célébration. Et la grande surprise du jour était au niveau de la présidence de l’Eucharistie. Il était initialement prévu que l’archevêque de Garoua préside. Celui-ci s’est vu empêcher de le faire à cause d’un malaise, laissant ainsi sa place au révérend père Edouard DAGAVOUNANSOU, Supérieur Provincial des Oblats de Marie Immaculée au Cameroun, Tchad et Nigeria. Est-ce là une simple coïncidence ou faudrait-il y voir un signe de la Providence qui a tenu à garder unis les pas de ces 2 Congrégations missionnaires, les invitant ainsi à demeurer unies et à toujours faire corps pour la mission, pour la plus grande gloire de Dieu et le salut des âmes ? Signalons au passage que les 2 Congrégations célèbrent cette même année leur 200 ans d’existence, 70 ans de présence au Cameroun pour les Oblats et 60 ans pour les sœurs ?


Puisse le Seigneur Lui-même être toujours la lampe sur les pas des missionnaires de ces 2 familles religieuses, et Marie Immaculée leur modèle et leur soutien, ad majorem Dei Gloriam !

 Bonne Fête mes sœurs !

Père YUNDULA IDAL Bertrand Aziz, secrétaire provincial OMI




Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0