Accueil du site > 1. Actualités > Au-revoir aux Soeurs de St Vincent sur Oust

       Au-revoir aux Soeurs de St Vincent sur Oust

Dimanche 7 Juillet 2019

C’est en 1927 à la demande de M. L’abbé Guégan, recteur, que les trois premières sœurs du Sacré-Cœur arrivent à St Vincent pour prendre la relève des sœurs de la Providence de Ruillé sur Loir qui étaient présentes depuis 1849. (78 ans sur la commune.)

En tant que responsable des sœurs du Sacré-Cœur de Jésus de la Province de France, je vous remercie d’être venus nombreux ce jour, faire mémoire et rendre grâce de tout le vécu des sœurs dans cette paroisse.

Durant 92 ans de présence des SSCJ à St Vincent, 11 jeunes femmes originaires de la commune ont rejoint la congrégation dont S. Gabrielle Gauthier ici présente. Au total, 70 sœurs du Sacré-Cœur ont vécu une proximité et écrit une histoire avec la population locale. Envoyées pour vivre l’Evangile en communauté fraternelle et priante, elles se sont faites proches de tous, des enfants, des familles, des personnes isolées, malades ou âgées, partageant les joies, les peines. Elles ont eu à cœur de vivre la mission de toute sœur du Sacré Cœur de Jésus « manifester à tous la Tendresse et la Miséricorde du Père révélées en Jésus » à travers l’éducation des enfants, des jeunes, le soin des malades, les divers mouvements, les activités paroissiales, les visites gratuites …

Durant toutes ces années, des personnes ont tissé des liens plus particuliers avec les sœurs. Elles se sont senties proches du charisme de la congrégation et sont devenues associées aux Sœurs du Sacré Cœur de Jésus. Elles ont choisi de vivre selon un « esprit » nourri de la spiritualité du Cœur du Christ. Au quotidien, elles essaient d’aimer avec le cœur de Dieu toute personne rencontrée.

Aujourd’hui, dans notre Province de France, le manque de jeunes sœurs, les fragilités de santé et l’âge des sœurs nous contraignent à des fermetures de communautés. C’est avec beaucoup de regret que nous fermons la communauté de St Vincent sur Oust. Nous savons combien les sœurs vivent une belle présence et sont heureuses au milieu de vous. Nous avons conscience des ruptures à vivre pour elles comme pour vous. S. Anne Marie Vallée et S. Germaine Hardat sont envoyées à la Maison Mère à St Jacut et S. Eugénie Duval à la communauté des Platanes à St Jacut également. Nous les assurons de notre amitié fraternelle et de notre prière.

C’est une page d’histoire qui se tourne pour notre famille religieuse, page d’histoire où 70 sœurs ont donné le meilleur d’elles-mêmes. Elles ont beaucoup reçu de vous durant ces nombreuses années de présence. Avec vous, nous rendons grâce au Seigneur pour toute cette vie partagée et nous lui confions l’avenir. Merci à vous qui avez été proches et bienveillants pour les sœurs.


Nous souhaitons que tout ce qui a été vécu, tout ce qui a été semé depuis 1927, continue de germer et que chacun et chacune poursuive la route dans l’Espérance en prenant sa part pour l’annonce de la Bonne Nouvelle !

Sr Martine Guichard - supérieure provinciale



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0