Accueil du site > 16 novembre 2016 !

Bicentenaire - 2016

       16 novembre 2016 !


Saints et Saintes de Dieu priez pour nous !


Angélique le Sourd, Françoise Richard,
Julienne et Jeanne Monnier,

Angélique Budes et Marie Guillouard,

priez pour nous !


« Aujourd’hui c’est jour de fête, grande joie au coeur de Dieu !
Avançons pleins d’allégresse, acclamons le Roi des Cieux. »



Bonjour à chacun et chacune,

Aujourd’hui, c’est jour de fête chez les sœurs du Sacré-Cœur. Merci à vous tous qui êtes venus vivre avec nous ce temps fort de célébration, d’amitié, d’échanges, d’action de grâces.

Le 16 novembre 1835, mourut Angélique Le Sourd, sœur Saint Jacut, à l’âge de 68 ans, après avoir connu l’épreuve de voir mourir ses 3 premières compagnes : Françoise Richard en 1820, Julienne et Jeanne Monnier en 1833 et 1834. Depuis, Angélique notre fondatrice a vu arriver au ciel 1266 sœurs du Sacré Cœur de Jésus et nous qui sommes là avec 200 ans d’histoire, nous pouvons rêver qu’un jour, nous bénéficierons d’un comité d’accueil extraordinaire.

Fêter l’entrée au ciel de notre fondatrice, c’est aussi raviver l’héritage spirituel que nous avons reçu et le faire fructifier pour l’Eglise et le monde, tout d’abord au cœur de notre Maison Mère, dans nos familles, notre voisinage, nos lieux de mission.

Pour vivre ce jour, merci à vous Père Lucas, vicaire général qui venez présider notre célébration eucharistique ;

Un merci tout particulier, à Madame Bohic, et à vous tous, personnel de la Maison Mère.
Nous avons voulu vous associer et vous remercier, pour toute l’aide que vous nous apportez au jour le jour, à travers le soin prodigué, la prise en charge et l’entretien de nos locaux, de notre environnement, le service d’accueil, de restauration, d’hôtellerie et toute l’aide aux multiples facettes.

A tous, merci pour votre présence, votre disponibilité, votre sourire. A travers vous, l’œuvre de notre fondatrice se poursuit aujourd’hui dans ce qui se vit dans cette maison.

Comme vous le savez, la Maison Mère est notre « maison de famille », un lieu mémoire de notre histoire ou une communauté de plus de 80 sœurs vivent de façon permanente. Elle est également un lieu d’accueil, de ressourcement pour toutes les sœurs de la congrégation qui souhaitent y séjourner de façon ponctuelle. C’est un lieu de regroupement pour fêter les évènements qui ont marqués la congrégation. En un mot, la Maison Mère est un lieu de vie, un lieu de souffrance aussi, un lieu de prière, de repos, d’accueil, de rencontre, d’ouverture aux autres et c’est un lieu que nous aimons bien !

Ensemble sœurs et vous membres du personnel, nous collaborons pour que cet accueil soit possible.
Ensemble nous sommes toutes et tous, appelés à vivre la tendresse et la miséricorde à l’exemple d’Angélique Le Sourd pour que la vie demeure plus forte que nos fragilités.


Croire en la valeur sacrée de tout être humain, croire en Dieu auteur et source de toute vie, nous donnera l’audace de construire la fraternité et la solidarité dans la simplicité du quotidien. Mettons tout en œuvre dans cette maison de famille, notre Maison Mère pour que nos vies témoignent que l’Amour est toujours vainqueur !

Sr Martine Guichard, Supérieure provinciale de France.



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0